Lausanne Montelly: Prune de quartier

Lausanne Montelly: Prune de quartier

Rien ne la prédestinait à reprendre un restaurant en pleine crise sanitaire. Elle a un parcours de monteuse de cinéma… et elle se retrouve à animer un des troquets les plus singuliers de la vie lausannoise. Dans un quartier populaire en quête de convivialité, Prune Jaillet est certes une passionnée de nourriture locale, mais elle s’est surtout mis dans la tête de faire du Montelly le centre de cœur des habitants. Tout y passe: après-midi jeux pour les enfants avec…

Lire la suite Lire la suite

Payerne: Maeva dégôtteuse de saveurs

Payerne: Maeva dégôtteuse de saveurs

Corinne et Patrick Rosset, bourlingueurs du monde pour découvrir les épices authentiques, ont alimenté ces dernières décennies un réseau de cuisiniers-chefs, magasins et passionnés du goût. Depuis peu, Maeva Rosset, 33 ans et déjà un joli parcours, a repris l’entreprise avec joie et passion. Bachelor en arts visuels de l’Écal en poche, elle quitte le canton de Vaud pour rejoindre Bâle (Ville suisse du Goût 2022!), et en ramène un Master de l’Industrial Design HGK Basel. Elle est bien sûr…

Lire la suite Lire la suite

Le Manifeste de Marina et Tania

Le Manifeste de Marina et Tania

Singulier livre que celui de Marina Kienast Gobet et Tania Brasseur: ce n’est ni un livre de cuisine de plus, ni une étude érudite sur le patrimoine. Juste un livre parti pris, une conviction qui se transmet avec plaisir: il y a une communauté qui nous nourrit en Suisse, il est venu le temps de la reconnaissance. Dans cette période de retrouvailles des espaces périphériques, les deux consœurs ont effectué un travail d’immersion dans un pays qui mérite d’être reconnu…

Lire la suite Lire la suite

Slow Food CH: retour sur des démissions

Slow Food CH: retour sur des démissions

Il n’est pas anodin que les deux co-présidents d’une association et le directeur démissionnent en même temps après avoir été élus largement par un congrès … C’est pourtant ce qui est arrivé à Slow Food Suisse dans le courant de l’été. Les co-présidents Irène Kaelin, présidente du Parlement suisse, Josef Zisyadis, ainsi que le directeur Alexandre Fricker ont jeté l’éponge sans faire de vagues. Tout semblait sourire à cette équipe après le congrès 2020 (180 votants en Valais) qui avait…

Lire la suite Lire la suite

Pour le droit à une bonne nourriture

Pour le droit à une bonne nourriture

Faisons quelques comptes.  Selon les évaluations de la FAO, un tiers des aliments produits pour la consommation humaine est gaspillé ou perdu, ce qui représente environ 1,3 milliard de tonnes par an. Dans le même temps, la FAO dénombre 820 millions de personnes en situation de famine, 2 milliards de personnes qui ne disposent pas d’un accès régulier à des aliments sains en quantité suffisante, ainsi que 2 autres milliards en obésité ou en surpoids: donc 4,8 milliards de personnes…

Lire la suite Lire la suite

Notre nourriture, notre première médecine

Notre nourriture, notre première médecine

En 50 ans, l’industrie agro-alimentaire a révolutionné le contenu de nos assiettes. Elle a réussi à ce que 80% des aliments sur notre table soient transformés. Ils ont reçu des additifs, des colorants, des OGM, des pesticides. Ils ont subi des irradiations. Ils ont été assaisonnés d’acides trans et des graisses hydrogénées. Ils ont été farcis de sucre ajouté et de sel caché. Ce programme est simple : la bouffe doit aller vers la zéro préparation, zéro vaisselle, zéro mastication,…

Lire la suite Lire la suite

Changement d’herbage, réjouis le veau

Changement d’herbage, réjouis le veau

Dès la première année de lancement de la Semaine suisse du Goût, il y a 18 ans, la volonté a été de sensibiliser les jeunes au goût, au respect de la nourriture, au plaisir de cuisiner et au bien manger. Au fond, l’enjeu principal est de se mobiliser et d’agir pour que les générations futures puissent manger mieux qu’aujourd’hui. Les récoltes à haut rendement et la monoculture ont pris la place de la biodiversité. Les méthodes agricoles industrielles à forts…

Lire la suite Lire la suite

Pour une nouvelle alliance entre animaux, éleveurs et mangeurs !

Pour une nouvelle alliance entre animaux, éleveurs et mangeurs !

L’année 2018 commence par un double signal. La famine menace à nouveau presque un milliard d’humain. Nous ne pourrons nourrir 8 et bientôt 10 milliards d’humains que si nous choisissons d’avancer vers une alimentation bonne, saine et juste, ce qui suppose déjà de nous prémunir de deux dangers relatifs à notre alimentation carnée. Le premier danger serait de nous laisser imposer une alimentation toujours plus carnée, le second danger serait d’accepter les viandes artificielles issues des biotechnologies. Nous refusons ces…

Lire la suite Lire la suite

La nourriture pas chère nous coûte très cher !

La nourriture pas chère nous coûte très cher !

La remarque est habituelle, pour ne pas dire rituelle : « bien manger coûte cher ! » A la Semaine du Goût et à Slow Food, nous sommes habitués à ces cris de dépit. Mais disons-le d’emblée, à bien y réfléchir, elles sont sans fondements. Ce qui coûte cher par contre, c’est de laisser l’industrie agro-alimentaire décider à notre place du contenu de nos assiettes. Vous trouvez logique que, pour des questions de budget, on ingurgite des aliments nocifs, insipides…

Lire la suite Lire la suite

Manger est un acte agricole

Manger est un acte agricole

Lancée par des passionnés du goût, soutenue par des chefs-cuisiniers du territoire, rejointe par des producteurs authentiques du pays, la Semaine suisse du Goût est devenue depuis 16 ans une fête populaire du partage de la nourriture. Chaque année, elle s’affirme comme plateforme nationale de la nourriture « bonne, propre et juste ». Petit-à-petit, les partenariats se tendent la main. Quel sens donner à toute cette fête ? Rien de moins que l’appropriation de notre nourriture quotidienne que l’industrie agro-alimentaire…

Lire la suite Lire la suite