Gaza: il n’y a pas que le blocus israélien

gaza1 057

Je suis rentré mercredi dans la nuit. Difficile de décrire la situation de cette prison ouverte. Les mots me manquent. Mes nuits voient défiler les visages et les instants de ce désastre humain. Un million et demi d’habitants enfermés dans une bande côtière: il faut s’imaginer toute la Suisse romande entassée entre Genève et Morges.

Nous avons réussi à casser le blocus israélien avec les 13 parlementaires. Nous avons pu apporter cette tonne de médicaments. C’était à la fois dérisoire et nécessaire. Mais la réalité sur place dépasse tout entendement.

Ce matin encore, aucune nourriture, notamment la farine, n’a pu passer les frontières. L’électricité va manquer cruellement. Bref, l’état sanitaire, social et économique de la population est en dégradation constante. Les organisations humanitaires sont dans l’incapacité de répondre aux besoins les plus élémentaires.

Il y a le blocus israélien constant, violent. Mais il y a le blocus égyptien tout aussi scandaleux. Depuis juin 2007, la frontière n’a été ouverte que trois fois à Rafah. Les autorités égyptiennes ont refusé le passage de la délégation de 53 parlementaires européennes que nous projetions, ce qui nous a obligé de partir par frégate depuis Chypre.

gaza suite 038

Il faut voir les tunnels creuser à quelques centaines de mètres de la frontière égyptienne. Des dizaines de tunnels, parfois d’une profondeur de trente mètres. Des tunnels dangereux, instables, menaçant de s’écrouler à tout instant, parfois gazés par les militaires égyptiens. Et pourtant, c’est de ces tunnels immondes que passent une partie indispensables des vivres, des médicaments, de l’essence. Ils sont l’objet de tout un trafic noir. On parle de prix démentiels multipliés par trois pour toutes les marchandises. La vie à Gaza est désormais plus chère qu’à Genève. Je vous invite à lire le témoignage d’Eugènie Rébillard paru dans l’hebdo Politis de cette semaine.

Il y a finalement aussi le blocus inter-palestinien, celui du Fatah de Cisjordanie, qui contrôle une partie de l’aide internationale. La division entre Gaza et Ramallah ne fait que renforcer le blocus israélien. Le Monde Diplomatique d’octobre par la voix de la journaliste israélienne Amira Hass décrit avec précision cette situation de double autorité.

Certes, nous avons été accueilli à notre descente de bateau par les autorités issues du Hamas. Et alors ? Au nom de quoi, nous devrions refuser de discuter avec ceux qui ont gagné les élections dans cette partie de la Palestine. Mais je me rappelle encore de ce prêtre catholique qui nous accueilli aussi, comme des rencontres avec les représentants de la société civile, des forces de gauche. Car la vie démocratique est une constante de la Palestine, malgré ceux qui tentent de la faire taire.

Pour l’immédiat, il y a un devoir de solidarité. Pour desserrer l’étau. Quelques projets de modestes coopérations ou jumelages en matière sanitaire et scolaire entre la Suisse et Gaza pourraient se mettre en place. Inchallah.

gaza suite 048

18 réflexions au sujet de « Gaza: il n’y a pas que le blocus israélien »

  1. C’est visiblement encore bien pire que quand j’ y suis allé

    Salut Joseph. Ton carnet de bord me fait froid dans le dos et me rappelle des souvenirs. Visiblement, en 3 ans, la situation a vraiment empiré! C’est une véritable catastrophe…je me réjouis d’en causer avec toi
    Bonne soirée
    Nico

  2. Parlez-nous de ces projets de soutien et me tenir au courant, s’il vous plaît !

    Et encore merci pour avoir fait le voyage, pour en avoir écrit et pour vos photos qui nous parlent, aussi.

    Carol

  3. Comme Carol 1 je voudrais savoir comment soutenir (par exemple finaincièrement) les efforts en faveur du Gaza et d’autres régions où les palestiniens sont assiégés, occupés ou réinstallés contre leur volonté. Une idée: indiquer un n° CCP sur ce blogue ou ajouter une page « paiement par cartes de crédit » !

    Carol 2

  4. Les ministres-responsables que j’ai rencontré m’ont demandé d’organiser des jumelages entre institutions (entre écoles, entre hôpitaux par exemple). Il y a des besoins de matériel et de formation permanente. La Suisse est un des rares pays à n’avoir pas supprimer ses projets de coopération avec Gaza, malgré la victoire du Hamas. La Suisse est plutôt bien vue sur place. Il y aurait donc des possibilités soit par la coopération suisse, soit par Chypre, de rendre effectifs ces jumelages.

    J’ai commencé à prendre des contacts et je vous tiens au courant très bientôt ! je dois aussi en parler à des associations de solidarité qui agissent déjà dans notre pays.
    Merci pour vos encouragements !

  5. Ca serait peut-être une idée de faire quelque chose pour l’unique école en containers dans la bande de Gaza (voir histoire çi-dessous). N.B. le mot « polls » devrait être « pools ».
    Une amie médecin de Gaza a de la famille à Mawasi – elle pourraitt vérifier l’histoire si vous voulez.
    Amicalement, Carol (ex-enseignante des écoles publiques genevoises)

    Gaza Caravan School
    Sitting in her rusty caravan school in the southern city of Rafah, Mariam al-Habbash braces for yet another cold winter with no escape from rains and chilling freezing.

    « In summer we melt inside the caravans and in winter it is cold and the ceiling leaks, » Habbash, 15, told Reuters on Monday, October 27.

    Located in the village of Mawasi, Habbash’s school is made of a dozen of caravans serving more than 450 students, girls and boys.

    In winter, classes turn into polls as water leaks from the ceiling.

    The school’s backyard, which is usually used by students as a playground, also turns into a muddy swamp.

    The school students and staff accuse officials of failing to make good on promises to build concrete classrooms.

    « Many people visit us but the visits are useless, » says a disappointed Habbash.

    « This is the only caravans school in Palestine. »

    Palestinian officials have been unable to move the students into concrete classes because of the stifling Israeli siege on the Gaza Strip.

    Israel has closed the Gaza Strip’s exits to the outside world since Hamas won the 2006 parliamentary elections.

    Israel tightened its siege on the coastal territory, home to 1.6 million people, last year, banning fuel and food shipments.

    The shortage of construction materials is affecting efforts to rebuild schools destroyed in Israeli strikes and shelling, let alone build new ones to overcome the problem of overcrowded classrooms.

    The UN Relief and Works Agency (UNRWA) says the Gaza Strip needs at least 15 new schools every year.

    Tragedy

    School teachers lament that the education system in the Gaza Strip has turned into a daily tragedy.

    « The school is a tragedy, » says teacher Samir Ashour.

    « There is no place to escape the heat and in winter when it rains students and teachers can’t communicate because of the noise made by the falling rain. »

    « There is no proper class environment and that has a negative effect on the children, » said Ashour.

    The UN has repeatedly warned that the Gaza education system is collapsing under the yoke of the Israeli siege.

    UNRWAR figures for last year showed increasing exam failure rates in Arabic and mathematics.

    Niveen Farhat, a student, hopes for a favorable atmosphere to complete her studies.

    « We want a school like all schools and not a school of caravans. »

    (IslamOnline.net and agencies)

  6. c’était utile de rappeler le blocus, car ce qu’endurent les palestiniens est quasi inaudible dans la presse, ou en tous cas, ne soulève pas les foules. Pour donner un peu d’espoir à cette occasion de saluer le courage politique et intellectuel des cinéastes israeliens (Simone Bitton, le Mur…), écrivains, historiens (Schlomo SAND, qui remet en question le mythe de la diaspora et de l’unicité du peuple juif), pour ne citer qu’eux, qui ne se contentent pas de dénoncer et de s’indigner mais remettent en question les mythes du peuple élu, de la diaspora, qui fondent la politique identitaire de la politique de l’Etat d’Israel. Même s’ils paraissent encore bien isolés du reste de la population, l’espoir d’un changement viendra aussi d’eux.

  7. Merci Josef pour ce voyage nécessaire.
    Pour les hommes, pour dénoncer, pour nous montrer,
    à nous qui avons les yeux mi-clos, rivés sur nos vies.
    merci.

    belles images.. dures.

  8. Merci Josef Zisyadis
    ses la première fois que je suis fière de mon pays le reste du temps je suis genevois
    est je maudit ce pays………pour sont hypocrisie . la suisse vend des armes a Israël
    ses armes ont tués plus de 5000 palestiniens depuis 2000 ,sur les 5000 morts 1000 enfant tués la vérité ses nous qui avant tué la Palestine. je vous laisse 2 liens
    le premier le nom est les condition dans les qu’elle ses enfants ont été assassinés,est nous ont accueillent ses ordures chez nous !
    80% des 1000 enfants tués ne participais pas au conflit assassina source israélienne détaille
    Fatalities (les victimes )
    Click on the numbers for a list of individual names and details about the circumstances of their death

    http://www.btselem.org/english/statistics/Casualties.asp

    le 2eme lien plus de 140 vidéos sur tous ses crimes qui dure depuis plus d’un siècle
    a oui j’ai aussi le film interdit chez nous( la honte suisse) il y a un peut de Palestine dedans plus l’arrivée des bateaux a gaza (eng)
    la suisse a une part de responsabilité dans cette histoire il est temps de soutenir les opprimées sinon ce sont les génération avenir qui payeront .

    http://www.dailymotion.com/edyes

    malgré le fait que vous collaborez avec le pouvoir j’ai beaucoup de respect pour vous
    on va se voir dans les prochain jour je l’espère.

  9. je vous fait des excuses M:Josef Zisyadis pour mon autre commentaire ,j’en veut A nos hommes politique.
    j’ai vu vos yeux jeudi 4 décembre a Genève, est j’ai vu l’amour,l’impuissance ,et la trahison merci M.

    grandiose votre action
    les vrai criminelles ce n’est pas ce qui tue mais ce qui laisse faire……..

    MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI
    pas de lien je reviendrai plus

  10. Oublie-t-on les centaines de missiles qu’Israël reçoit depuis au moins 10 ans maintenant ? Oublie-t-on les morts ? Les garderies bombardées ? Non on n’en parle pas c’est plus facile, plus facile d’avoir une victime et un méchant.

    Si une initiative pour jumeler les écoles est faite, offrez un jumelage avec des écoles israëliennes également, offrez la liberté d’information à tous les jeunes qui commencent à se forger une opinion et ne les prenez pas dans l’engrenage de la manipulation.

    En bonus, une petite vidéo des gentilles personnes du hamas qui ne veulent que le bien de la population comme tout le monde le sait. http://www.dailymotion.com/video/x7vy8r_hamas-fathi-hamad_news

  11. bonjour,

    Je ne pensai pas qu’il restait des hommes politiques courageux. C’est réconfortant.

    Merci pour vos prises de risques et votre honneteté.

    Que Dieu vous guide.

    a darker, dans les 8 dernières années, les roquettes artisanales, et pas les » missiles », du Hamas ont fait 11 morts…

  12. La soupe du dimanche 8 Février 2009
    Mr. Zisyadis, déclare lors de l’émission, la soupe : »Israël, état voyou ».
    On aurait aimé, devant tant d’éloquence et de clairvoyance, entendre également son avis sur le Hamas et ses appuis arrières, à savoir l’Iran et la Syrie, entre autres. Oui, l’avis de ce même Mr. Zisyadis qui, en tournée à Gaza, serre les mains des représentants du Hamas à sa descente de bateau et se fendant d’un « et alors ? » sur son blog. Ces mêmes mains qui ont tenus les armes mitraillant allègrement leurs frères et soeurs, sans hésitation et sans état d’âme, les accusant de traîtres, de lâches, de collaborateurs d’Israël ou d’espions du Fatah, tout en confisquant sans vergogne l’aide humanitaire qui leur est destinée… Mais n’est-ce-pas, dixit Mr. Zisyadis « ce sont eux qui ont gagné les élections dans cette partie de la Palestine ». Cherchez les voyous.
    L’écrivain-philosophe-politologue-historien, Pierre-André Targuieff, déclare quelque part, je cite : « Le populisme misérabiliste ambiant pousse à la haine de la puissance, sur la base d’un amalgame polémique : « puissance = injustice » (comme si les « faibles » étaient nécessairement « justes » !). »
    Que Mr Zisyadis prenne le temps de lire l’article de la sociologue d’origine syrienne, Wafa Sultan (Gaza, ou l’hypocrisie inégalée),
    http://www.mediarabe.info/spip.php?article1644,
    de visionner la vidéo suivante
    http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article873
    et de bien vouloir, éventuellement, nous aligner par la suite, un qualificatif de son crû.
    Bien à vous.

  13. « La soupe » du dimanche 8 Février 2009
    L’état voyou…
    Mr. Zisyadis, déclare lors de l’émission, la soupe : « Israël, état voyou ».
    On aurait aimé, devant tant d’éloquence et de clairvoyance, entendre également son avis sur le Hamas et ses appuis arrières, à savoir l’Iran et la Syrie, entre autres. Oui, l’avis de ce même Mr. Zisyadis qui, en tournée à Gaza, serre les mains des représentants du Hamas à sa descente de bateau et se fendant d’un « et alors ? » sur son blog. Ces mêmes mains qui ont tenus les armes mitraillant allègrement leurs frères et soeurs, sans hésitation et sans état d’âme, les accusant de traîtres, de lâches, de collaborateurs d’Israël ou d’espions du Fatah, tout en confisquant sans vergogne l’aide humanitaire qui leur est destinée… Mais n’est-ce-pas, dixit Mr. Zisyadis « ce sont eux qui ont gagné les élections dans cette partie de la Palestine ». Cherchez les voyous.
    L’écrivain-philosophe-politologue-historien, Pierre-André Targuieff, déclare quelque part, je cite : « Le populisme misérabiliste ambiant pousse à la haine de la puissance, sur la base d’un amalgame polémique : « puissance = injustice » (comme si les « faibles » étaient nécessairement « justes » !). »
    Que Mr Zisyadis prenne le temps de lire l’article de la sociologue d’origine syrienne, Wafa Sultan (Gaza, ou l’hypocrisie inégalée),
    http://www.mediarabe.info/spip.php?article1644, de visionner la vidéo suivante
    http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article873 et de bien vouloir, éventuellement, nous aligner par la suite, un qualificatif de son crû.
    Bien à vous.

  14. Bravo pour votre courage.
    Ce que les gens ont de la peine à comprendre, c’est que la Palestine est une terre usurpée. Ce peuple souffre depuis 60 ans et ce, dans l’indifférence de l’occident pourtant complice.
    Quel humain, de quel pays, ou quel suisse par exemple, pourrait-il supporter qu’on le chasse de son village, qu’on détruise sa maison, qu’on tue ses enfants ??? Au nom de quoi ? Pourquoi les palestiniens doivent ils payer les crimes des nazis commis lors de la seconde guerre mondiale ?
    Pourquoi doivent-ils sacrifier leur terre, leur existence pour que n’importe quel juif de n’importe quel pays sinstalle à sa place ??? Le seul argument de ceux qui soutiennent cette politique d’Israel dans les remarques ci-dessus est que « les méchants du Hamas tirent des roquettes (qui n’ont tué personne pendant les bombardements sur Gaza) !!! En quelques jours Israel a assassiné 400 enfants, oui, oui, en 2009 !!! pour ne pas parler des autres victimes… plus de mille morts… sans citer les handicapés, les traumatisés, les empoisonnés,,,
    Quelles excuses bidons va-ton encore trouver à cet état criminel ? Combien de sang innocent devra encore couler pour que les gouvernements du monde occidental cessent leur complicité ? Des milliars donnés à Israel alors que l’embargo sévit contre la population de Gaza ! Deux poids, deux mesures ! Aucun enfant ne mérite de vivre une telle vie de privations, d’humiliations, de peurs, de deuils, etc… aucun enfant !
    Pourtant, notre pays si fier de ses organisations internationales, de ses conventions de Genève, de l’Onu, de la croix-rouge, etc… comment tolère-t’on qu’en 2009, Gaza soit une prison à ciel ouvert ? que les vivres et les médicaments n’entrent qu’au compte goutte ? Que les colonisations continuent ! Que de quoi assainir l’eau ou reconstruire ne puisse pas franchir la frontière de Gaza (par exemple) que la nourriture soit rare donc trop chère, etc…
    Et bien non, c’est intolérable, c’est inadmissible, c’est inhumain et je suis une suissesse qui ne l’accèpte pas.
    La haine, la peur eoule racisme de certains les rend aveugles au point qu’il accèptent l’inacceptable. Gaza ou les territoires occupés semblent loin de la Suisse, mais si on ferme les yeux, alors que notre pays est impliqué d’une façon ou d’une autre, l’histoire montrera aux futures générations que nous avons laissé faire !
    L’histoire leur montrera aussi que certains hommes ou femmes se sont émus et ont pris sur leur temps, leur vie, pour témoigner et essayer de contribuer à la Paix et à la justice.
    Merci M. Zisyadis

    Soumdok,
    Genève

  15. Respect Mr. Josef Zisyadis effectivement vous êtes très courageux je pensais pas que vous étiez capable de prendre l’initiative d’aller sur place et bien tant mieux. IL y a très très longtemps que je n’avais pas entendu un discours comme sur la vidéo et en plus sur le terrain !! Quand les choses sont pas bien cela doit être dis !!! mais quand vous dites des choses plausible c’est très important de le souligner aussi choses qui est tout à fait normal et qui fait partie du respect de la personne ! cela doit être souligner! pas de langue de bois !!! merci de continuer votre investissement pour la cause palestinienne en espérant que vous la preniez plus en considération et que tous ensemble on aille dans la même direction on c ‘est compris Mr Zisyadis pas de langue de bois svp !!!! Continué à prendre contact avec vos associations de solidarité et tenez nous informé s’il vous plait merci de votre compréhension.Je vous prie de bien vouloir m’informer par e-mail s’il vous plait merci car je fait du bénévolat j’ai envie de me dédié a la cause humanitaire aussi pour me rendre compte de la réalité sur place !!merci à vous . j’aimerai adresser tout de même une pensée a tout ceux qui sont décéder dans cet guerre qui dur depuis 60 ans et spécialement a tous les enfants qui nous on quitter dernièrement par millier que vos âmes repose en paix !!! L’histoire montrera que certains hommes et femmes se sont émus et ont pris sur leur temps, leur vie, pour témoigner et essayer de contribuer à la Paix et à la justice. merci Mr zisyadis ! digicod

  16. OUI ISRAEL EST UN ETAT VOYOU ! Un pays dit démocratique et n’a pas de constitution volontairement pour opprimer les palestiniens ! Il faut que le monde sache que l’armée israelienne utilise LE DELIT D’INTENTION et le DELIT D’OPINION qui permet d’incarcérer les gens avant qu’ils aient ou non commis une infraction ! la pratique Israëlienne des droits de l’Homme et de la Justice, inspirée par la peur permanente de l’attentat et l’incrimination des moindres actes et pensées de l' »autre », l’autre étant souvent lui-même poussée à l’acte suicidaire par cette politique radicale ne laissant pas la place à la contestation ou revendication. Triste réalité que cette politique du moyen orient ne fasse pas tâches dans nos démocraties européennes… Je suis avec vous Monsieur Zisyadis il faut parler et dénoncer la cruauté de Tzahal et du gouvernement israelien qui fait du mal aux palestiniens et a son propre peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *